Slide background

THE BEAUTY OF FULL SIZE IMAGE

IT CAPTURES ANYBODY'S EYE & HEART

Slide background
Slide background
Slide background
Slide background
Actualités

Vos chèvres font face à un coup de mou sur le taux butyreux ? Plusieurs explications sont possibles : manque de rumination, déficit en matière grasse dans la ration, coup de chaud dans la chèvrerie ou encore ration riche en herbe verte.

Deux solutions complémentaires existent : améliorer la rumination du troupeau (via l’apport de fourrages fibreux et la gestion de la distribution des aliments ) et/ou l’apport de matières grasses alimentaires.

La graine de tournesol, composée de 45% de matières grasses, peut vous aider à gagner 1 à 3 g/kg de lait de TB. On vous conseille entre 80 et 100 g par jour et par chèvre pour augmenter de 1.8% le taux de matière grasse de la ration. A ce niveau d’incorporation, il n’y a pas beaucoup de répercussion sur les PDIE mais le TB du lait peut être amélioré. Il faut simplement veiller à ne pas dépasser 4% de MG et à l’équilibre énergétique de la ration.

Plutôt tournesol oléique ou non oléique ? Le tournesol oléique est plus riche en énergie car plus riche en huile. Le non-oléique a une teneur en MAT plus importante. Dans notre objectif le tournesol oléique est le plus adapté. A voir selon l’objectif de l’usage et l’opportunité.

Les conseillers du REDCap.

Faire du bon foin pour les chèvres, c’est faucher l’herbe verte avec le meilleur compromis entre rendement et valeur alimentaire, tout en limitant les pertes au champ. Quatre paramètres jouent fortement sur ces éléments : le stade de récolte, les conditions météorologiques, le matériel choisi et la hauteur de fauche.

Les pertes en protéines… Lisez la suite de l’article sur notre page Facebook 

Foin 240419

 

 

 

 

 

 

 

Photo : A Pérennes (Inra)

 

L’article du colloque caprin 2019 est disponible sur notre page Facebook

IMG_1147 IMG_1197 IMG_1299

Photos : Ines HEEREN (Idele)                                                                                                                                                             

 

 

 

Le Saperfel ainsi que de nombreux OCEL ont collaboré avec l’INRA pour ce nouveau rationneur : Rumin’Al
➡️ https://www.inration-ruminal.fr/

 Le site internet Inration-Ruminal est en ligne !
Accédez dès maintenant au site Internet INRAtion V5 / RUMIN AL, sur lequel vous pourrez trouver toutes les informations concernant les deux logiciels de rationnement, les offres et l’actualité des rationneurs, développés en partenariat par SIEL et l’INRA – Institut National de la Recherche Agronomique !
➡️ https://www.inration-ruminal.fr/

Méteils    Plus d’informations en téléchargeant le pdf ci-contre.

L’enrubannage est réputé pour avoir une conservation risquée et plus sensible aux risques sanitaires mais ce n’est pas une fatalité. S’il est bien conservé, les risques ne sont pas plus élevés que pour le foin. L’objectif de l’enrubannage est de chercher de la valeur alimentaire à un stade précoce de la plante. Il est conseillé de faucher à 7-8 centimètres, d’une part pour éviter de ramasser de la terre, donc limiter les risques de listeria, et d’autre part pour garantir un séchage plus rapide et une bonne reprise du fourrage. Un autre critère important est le pourcentage de matière sèche. Il doit idéalement être à 55-60%. Mais la fenêtre météo étant courte il vaut mieux presser avant s’il y a risque de pluie. Il faut aussi veiller à faire des balles denses et régulières afin de chasser l’oxygène au maximum. Lors du filmage des bottes, il est important de ne pas percer le film plastique. Il doit bien coller à la botte afin de ne pas laisser de bulles d’air. Aussi il ne faut pas filmer sous la pluie. Il est indispensable de mettre le bon nombre de couches : 4-6 minimum pour les graminées et 6-8 pour les légumineuses. L’enrubannage ne doit pas se faire plus de quelques heures après le pressage afin d’éviter le développement des bactéries aérobies. Il est préférable de ne pas déplacer les bottes en dehors du jour de leur confection ou de celui de leur utilisation. L’enrubannage peut être utilisé dès que la fermentation a eu lieu, ce qui se fait en 4 à 6 semaines. Dans l’idéal, les bottes ne doivent pas être gardées plus d’un an.

Les conseillers du REDCap

Photo Jérémie JOST

 

 

 

 

 

 

Photo : Jérémie JOST

ensilage herbe

Agri79Agrandir en double-cliquant ci-contre.

breeder

 

Une nouvelle version de Breeder Web et Mobile est disponible. Elle inclut les nouveaux modules « Déclaration » et « Calendrier ».

Le module « Déclaration » permet de faire vos saisies IPG (Naissances, entrées, sorties, historique des déclarations, en lien avec l’EDE 79).

Pour cela, vous avez besoin du mot de passe envoyé par l’EDE suite au remplissage du formulaire EDE. (Si vous n’avez plus ce formulaire, contactez-nous pour plus d’information : breeder@saperfel.fr)

Pour les éleveurs sans conseil, les modules « Calendrier » et « Alertes » sont exceptionnellement accessibles jusqu’au 31/12/2018. Veuillez prendre contact avec votre conseiller pour connaître les modalités d’accès.

Pour une utilisation optimale de votre outil, nous organiserons des « Rencontres Breeder » auxquelles vous serez conviés (le planning sera envoyé ultérieurement).

 

Prev12345Next
 

Liens et partenaires