REUSSIR UN ENSILAGE DE QUALITE

ensilage herbe Téléchargez la fiche technique en cliquant sur l’image jointe.

 

 

 

 

 

 

 

RECAPITULATIF DE L’ENSEMBLE DES ANALYSES DES ENSILAGES DE MAIS 2017

Ensilage

 

REALISER SON ENSILAGE DE MAIS !

 

Les ensilages de maïs ont commencé la semaine dernière dans le sud du département et vont continuer cette semaine.

Nous avons constaté, lors des premières journées de « prédiction de dates de récolte », qu’il y a cette année un décalage entre la matière sèche de la plante et l’avancement du grain dû à la sécheresse de ces deux derniers mois.

Nous préconisons donc, cette année, de viser une matière sèche de la plante entière à 35% plutôt que 32% afin que le grain se concentre un peu plus en amidon.

Suite à cela, voici un rappel des quelques règles pour un bon ensilage de maïs :

- Maîtriser la qualité du hachage : en pratique, il faut viser une finesse de hachage de l’ordre de 12-14 mm surtout pour permettre un bon tassage quand la matière sèche de l’ensilage est autour de 35%.

- Maîtriser le front d’attaque du silo : contrôler la vitesse d’avancement, 10 cm/jour en moyenne en hiver et 20 cm/jour en moyenne en été pour éviter les échauffements. Pour cela, il faut jouer sur la largeur et la hauteur du front d’attague. Un avancement trop lent du silo peut engendrer des pertes de 1 à 15% de la MS totale (source : résultat Silo’Scan).

- Eviter la présence de terre dans le silo : permet de limiter la contamination par les spores butyriques.

- Tasser le silo : quand le maïs est récolté autour de 35% de MS, il est plus difficile à tasser, d’où l’importance d’un hachage fin pour chasser le plus d’air possible. En effet, un ensilage pas assez dense peut entraîner des pertes de 4 à 10% de la MS totale (source : résultats Silo’Scan).

- Mettre le fourrage à l’abri de l’air du premier au dernier jour.

Si le maïs vous semble très sec, un conservateur peut être utilisé afin de limiter les fermentations aérobiques dues à un tassage insuffisant par rapport à la teneur en MS du fourrage.

Compte tenu des conditions de récolte des ensilages de maïs, il pourra être important d’analyser la valeur nutritive du fourrage à l’ouverture du silo, ainsi qu’en cours d’année pour éviter les dérives liées à des différences de qualité et afin d’assurer une complémentation adaptée au animaux.

 

 

Liens et partenaires